A la recherche de la place de France !

Ville, Pays : Paris, France - Mots clés : place royale, place paris, place de France

Henri IV et Sully ont eu d’ambitieux projets de construction pour Paris. Parmi ceux-ci la création de 3 places royales : l’une carrée, l’autre triangulaire et la dernière en demi-cercle. Ces places devaient être mises en valeur par une architecture régulière et leurs vocations originelles étaient bien spécifiques. Les connaissez-vous ?

1610 1610 : la place de France, un projet d’Henri IV mis en image par C. Chastillon

Crédit photo : BnF

1615-1739 1615-1739 : évolution du quartier du règne Louis XIII à celui de Louis XV

Crédit photo : BnF

1610 : la place de France, un projet d’Henri IV mis en image par C. Chastillon

Crédit photo : BnF

1615-1739 : évolution du quartier du règne Louis XIII à celui de Louis XV

Crédit photo : BnF

La première créée à partir de 1607 est nommée la place Royale (visible sur les 2 plans ci-dessus). Il s’agissait d’organiser une place marchande adossée à une manufacture. C’est l’actuelle place des Vosges. La deuxième, la place Dauphine, était dédiée aux orfèvres et au change. La troisième, la place de France, avait une vocation administrative. En effet, autour de sa forme en demi-cercle devaient s’élever des édifices publics. Cela ne vous dit rien ! Normal, Henri IV n’eut pas le temps de mettre en œuvre ce dernier chantier, il meurt assassiné en 1610. Cependant il reste des indices de ce projet dans le plan et l’odonymie de Paris. Partons à leur recherche !

La gravure de C. Chastillon, architecte du roi, nous montre une place en demi-cercle avec un système de rues rayonnantes, celles-ci étant coupées par d’autres en forme d’arc de cercle. Dans les commentaires de ce document on peut lire que : « sa majesté, …, avait projeté de faire ce beau et superbe dessein de la Porte et Place de France, entre les Portes Saint Antoine et du Temple. ». Ces deux portes font référence à l’enceinte de Charles V. En s’appuyant sur les noms et en comparant des plans de Paris, on arrive à se situer. La porte Saint-Antoine se trouvait au débouché de la rue Saint Antoine au niveau de la Bastille. Quant à la porte du temple, elle était située au bout de la rue du Temple au niveau de la place de la République actuelle. Ainsi, la porte de France devait être percée entre les deux, au niveau du marais du Temple que l’on voit sur le plan Mérian de 1615. Par ailleurs, le plan Turgot de 1739, indique que la zone a été finalement aménagée. Bien que le projet d’Henri IV n’ait pas été réalisé, on voit qu’a perduré, en partie, l’idée de rues rayonnantes.

Un peu plus loin, dans le document, on a des indications concernant le nom des rues : « Ces grandes rues partants du centre …, se devaient nommer du nom des plus notables Provinces du Royaume, comme de Normandie, Champagne, Picardie, Bretagne, Guyenne, et autres. Et les autres petites rues traversières du second cercle, devaient aussi avoir le nom de plus petites Provinces, comme de Touraine, d’Anjou, du Maine, Aulnis, Limousin, Périgord et autres. ». Là encore, l’idée de nommer les rues en fonction des provinces a été en partie mise en place. On le voit en détail dans le plan Turgot de 1739. On peut y lire, en plus des noms de rue encore existants, ceux de : Marche, Berri, Anjou, Beaujolais, Orléans, Touraine, Périgueux et Limoges. Plus tard certaines ont été renommées, d’autres regroupées, et quelques-unes ont traversés les siècles : Normandie, Bretagne, Saintonge, Poitou, Forez, Picardie, Perche et Beauce.

Finalement, du projet grandiose d’Henri IV pour la place de France, il reste bien quelques petites choses !

Commentaires (
)

C'est ici...

88-90 Rue de Turenne, 75003 paris, france

Notice: Undefined property: Product::$dwf_amazonaffiliation in /home/www/picasquare.photo/cache/smarty/compile/d6/df/dd/d6dfddc2ace9476ce75b82d5fcdf1337d239c947.file.product-2photos.tpl.php on line 584