La Basilique du Sacré Coeur

Ville, Pays : PARIS, FRANCE - Mots cles : Paris, Montmartre, 75018, basilique sacré coeur, sacré-coeur, butte montmatre

La Basilique du Sacré-Coeur, située sur le point culminant de la butte Montmatre est le deuxième monument le plus visité dans la capitale française. Beaucoup connaissent cette basilique aux allures byzantines. Mais connaissez-vous les détails de sa construction et ce qui se trouvait précédemment à cet emplacement ?

1820 Basilique du Sacré Coeur en 1820

Basilique du Sacré Coeur en 1820

Avant la basilique, une abbaye

La butte Montmartre, qui accueille aujourd’hui la Basilique du Sacré Coeur de la ville de Paris, a le visage qu’on lui connait actuellement depuis le début du XXème siècle. Pour plus de détails sur l’histoire de Montmartre, n’hésitez pas à consulter notre article générique sur le sujet.

Avant d’être un lieu fréquenté par de nombreux touristes, l’emplacement de la Basilique était le terrain d’une abbaye d’Abesses aujourd’hui disparue. Ce territoire, hors de la ville de Paris jusqu’en 1860, était déjà un site de pèlerinage important.

Crédit photo : http://troglos.free.fr/

1882 Basilique du Sacré Coeur en 1882

Basilique du Sacré Coeur en 1882

Après consultation de plusieurs évêques et en accord avec la ville, elle est déclarée d’utilité publique

Et c’est en 1870 que l’histoire du lieu bascule. A cette époque, une guerre éclate entre la France et l’Allemagne. Suite à la défaite des français, 2 hommes ( Alexandre Legentil et Hubert Rohault de Fleury) émettent le voeu de bâtir une église à Paris, tout comme se construisait à l’époque - à Lyon ou Marseille par exemple - des églises au nom du voeu national . Après de nombreux échanges, l’Evêque de Paris approuve fin 1872 le choix d’une nouvelle église consacrée au coeur de Jésus. 1 an plus tard, l’Assemblée Nationale française déclare d’utilité publique la construction d’une Basilique. Cela permet ensuite d’allouer le terrain à la construction d’un lieu de culte et de procéder aux rachats et expropriations de terrains. Un concours est organisé et c’est le projet de l’architecte Paul Abadie qui est désigné victorieux.

Le style Romano-byzantin de la Basilique du Sacré-Coeur de Paris est emprunté à celles de Sainte Sophie de Constantinople ou encore San Marco de Venise.
La première pierre de la basilique est posée le 16 janvier 1875.

Crédit photo : http://www.parisrues.com/

1898 Basilique du Sacré Coeur en 1898

Basilique du Sacré Coeur en 1898

Une construction de tous les records

Son emplacement sur la butte Montmartre, en plus du symbole que cela représente dans le cadre religieux, confère au bâtiment un caractère spécial ! Effectivement, placé sur le mont culminant de la capitale française, la Basilique est visible en de nombreux points de Paris! Le monument s’intègre donc forcément au coeur de la vie des habitants et visiteurs de la ville.

Il est aussi intéressant de noter que bien que décidée dans un contexte politique dans lequel l’Eglise et l’Etat sont liés, la Basilique n’est pas la propriété de la ville de Paris, contrairement aux autres églises ! Aujourd’hui, on dirait qu’il s’agit d’un financement participatif ! La souscription nationale est réalisée auprès des parisiens. Il leur est proposé d’acheter des pierres à l’unité à partir de 120 francs la pierre et allant jusqu’à 500 francs pour une pierre gravée et dont le nom du donateur serait visible sur la façade extérieure. Pour les plus modestes, il est possible d’acheter pour 10 centimes une partie de la « carte du Sacré-Coeur »  constituée de carrés, qui permet d’acquérir à plusieurs une pierre du Sacré-Cœur .

Crédit photo : http://www.larousse.fr

2011 Basilique du Sacré Coeur en 2011

Basilique du Sacré Coeur en 2011

la Basilique aujourd’hui :

Initialement prévue le 17 octobre 1914, la consécration de l’édifice religieux en Basilique est retardée par la première Guerre Mondiale. Il sera reporté au 16 octobre 1919. Les travaux intérieurs et extérieurs sont totalement finis en 1923.

Pour accéder à la Basilique, plusieurs possibilité : vous pouvez gravir les centaines de marche qui traversent le square Louise Michel et continue sur le parvis de la Basilique. Un funiculaire est également en service depuis 1900 !

La cloche qui résonne encore aujourd’hui et qui se balance du haut du campanile est la plus grosse cloche du monde et pèse 19 tonnes. Elle a été offerte par la Savoie à la France pour participer au Voeu National; mais aussi pour souligner son rattachement à la France en 1860.

Si vous recherchez une vue à 360° sur la ville de Paris depuis le point culminant de la Basilique, il est possible de visiter le Dôme, si vous acceptez cependant de monter 300 marches !

Crédit photo : Tonchino

Commentaires (
)

Le saviez vous ?

1 / En 1885, quatre ans après le début « réel » des travaux, l’adoration eucharistique continue commence dans la crypte. Il s’agit d’une prière ininterrompue qui a lieu dans l’enceinte de la Basilique ( à laquelle il manquait alors encore le grand dôme). Elle n’a jamais cessé depuis cette date et participe en partie à la renommée de l’édifice religieux.


2 / Le Sacré-Coeur est fait d’une pierre blanche, de Château-Landon en Seine et Marne qui a la particularité de durcir et blanchir sous les effets de la pluie et du soleil. Voila pourquoi le monument est toujours blanc ! Cette pierre a également été utilisée pour la construction de l’Arc de Triomphe à Paris.

SACRé-CœUR, RUE DU CHEVALIER DE LA BARRE, PARIS, FRANCE, 75018 paris, france

Notice: Undefined property: Product::$dwf_amazonaffiliation in /home/www/picasquare.photo/cache/smarty/compile/47/fb/0c/47fb0c18506eb8fa8d3058b2e7f81df0d225df0a.file.product-timeline.tpl.php on line 623