Le téléphérique de Brest

Ville, Pays : Brest, France - Mots cles : capucin brest, transport

Inauguré en novembre 2016, le téléphérique de Brest est le premier téléphérique urbain de France. Permettant le passage au-dessus de la Penfeld, c’est un transport en commun original qui s’intègre dans le réseau de tramway et de bus déjà existant.

2017 Le tracé du téléphérique

Le tracé du téléphérique

Situé entre les ponts de Recouvrance et de l’Harteloire le téléphérique est un moyen supplémentaire de relier les deux rives de la Penfeld. Sa construction intervient dans le cadre de la reconversion de la friche industrielle des Capucins qui abritait autrefois les Ateliers de l’Arsenal.

Jusque-là le seul lien direct entre les Capucins, rive droite, et la rive gauche était le pont mobile de Tréhouart (ou pont n°2). Le pont de Gueydon (pont n°1) en aval autorisant la circulation en sens inverse.

Crédit photo : IGN

2017 La ligne du téléphérique

La ligne du téléphérique

Les Ateliers des Capucins se transformant en centre culturel et commercial, le plateau devenant un écoquartier, tout cela nécessitait un nouveau moyen d’accès plus pratique. En effet étant une zone plutôt enclavée, les dessertes par le tramway et le bus n’étaient pas optimales. Le choix de Brest Métropole s’est finalement porté sur un téléphérique.

Mode de transport original, c’est aussi un outil marketing et touristique pour la ville.

Crédit photo : Edouard Paris

2017 La gare des Capucins

La gare des Capucins

Rive droite, l’implantation de la gare des Capucins devait s’intégrer dans le bâtiment des Ateliers sur la largeur d’une arche. Cette contrainte du cahier des charges a donc conditionné les choix techniques.

Le système repose donc sur un croisement de cabine qui se fait à la verticale et non à l’horizontal. Les cabines passent l’une au-dessus de l’autre, on parle alors d’un système en saut-de-mouton. Du coup, en gare seuls 2 quais sont nécessaires au lieu de 3 généralement.

Crédit photo : remontees-mecaniques.net

2017 La gare Jean Moulin

La gare Jean Moulin

Située en aval, sur la rive gauche, la gare Jean Moulin est construite sur une avancée dans le vide. Elle repose sur un pied de métal qui lui permet de se fondre dans le décor industriel de son lieu d’implantation.

Tout proche, le seul pylône de la ligne, haut de 80 m, permet d’assurer une altitude suffisante toute au long de la ligne afin de sécuriser le passage des navires de guerre de grande taille.

Crédit photo : remontees-mecaniques.net

2017 Les cabines

Les cabines

Conçues pour une capacité maximale de 60 personnes, les cabines Charlotte et Lewin assurent la traversée de 420m en 1m30, à une vitesse de 7,5m/s.

Entièrement vitrées, les cabines offrent aux voyageurs une vue à 360° sur toute la ville, le port et la rade. Les éléments de décor font échos à la vocation maritime de Brest : deux hublots, l’un au sol et l’autre au plafond ; un plancher en teck et deux barres de métal en forme de nœud.

Crédit photo : remontees-mecaniques.net

Articles associés

Commentaires (
)

C'est ici...

2 bd Jean Moulin, 29200 brest, france

Notice: Undefined property: Product::$dwf_amazonaffiliation in /home/www/picasquare.photo/cache/smarty/compile/47/fb/0c/47fb0c18506eb8fa8d3058b2e7f81df0d225df0a.file.product-timeline.tpl.php on line 623